En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies assurant le bon fonctionnement de nos services, susceptibles de vous proposer des offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies assurant le bon fonctionnement de nos services, susceptibles de vous proposer des offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Livraison offerte dès 109 Fr

STYLE

Belles dentelles

Si la dentelle est née à Venise au XVIe siècle, la précieuse dentelle Leavers apparaît, elle, au milieu des années 1810. Elle reste depuis l’arme fatale des dessous les plus luxueux.

Elle est l’étoffe la plus recherchée. Celle, synonyme, de raffinement, de luxe et de sensualité. Spécialité française depuis le XIXe siècle, la dentelle Leavers est pourtant née en Angleterre, grâce à l’invention d’un métier à tulle alors révolutionnaire…avant d’arriver en fraude et en pièces détachées dans la région de Calais à cause des lois commerciales de l’époque.

En 1813, un certain monsieur Leavers a l’idée d’adapter ces nouvelles machines aux métiers à tisser mécaniques traditionnels. La dentelle Leavers était née et avec elle, la possibilité fabuleuse de créer toutes sortes de motifs, d’imaginer de multiples combinaisons avec une liberté totale. Savoir-faire préservé et enrichi, créativité sans cesse renouvelée : la belle matière habille les créations d’Aubade depuis 60 ans.

Cette saison, elle est à l’honneur sur Aube Amoureuse : ses nuances de rouge ou noir/violet profond subliment toute une gamme qui joue avec les courbes sur une culotte taille haute, par exemple, ou trois autres formes, cinq formes de soutien-gorge dont deux allant jusqu’au bonnet F et un porte-jarretelles.

Elle se fait plus romantique sur la Danse des Sens, tout en galons à motifs floraux teintés d’eau de rose, d’opale ou de noir. Sa délicatesse folle s’exprime notamment sur un nouveau triangle bralette sans armatures.

Et pour sa Femme Glamour, Aubade la revisite en noir et rose poudre. Soulignée de satin de soie et ponctuée de strass, elle habille aussi bien un triangle poids plume que des soutien-gorge corbeille, corbeille confort ou plunge coussinet.